Toutes les meilleures choses ont une fin,

Publié le par Pauline et Seb

Les vacances s’achèvent, après 1500km parcourus sur les routes australiennes

 

Partis de Stanthorpe après avoir dit au revoir aux amis, nous nous sommes dirigés vers le sud, pour passer la nuit dans un parc national. Après une nuit fraîche et une petite randonnée à travers la « rain forest », nous nous dirigeons à l’est vers la cote. Enfin nous voyons l’océan ! Coffs Harbour est notre prochaine destination. La ville est un port de plaisance et de pêche, bordée de très belles plages de sable fin. Et nous nous baignons enfin dans le Pacifique. C’est le début de l’hiver, les plages sont désertes. Les touristes sont certainement beaucoup plus au nord vers Cairns où les températures sont plus élevées mais il fait tout de même assez chaud pour en profiter. Nous profitons du port de pêche pour acheter des poissons locaux que nous cuisinons le soir venu.

 

Nous arrivons à « Byron bay » après quelques étapes dans des petites villes de bord de mer. Le lieu emblématique de l’Australie. Tous les voyageurs y passent, y restent ou bien y font leur vie.  C’est le cap le plus à l’est de l’Australie, des plages simplement magnifiques, et une ville dont le mode de vie est détendu et portée sur l’écologie bref, une ville baba-cool ! C’est également une ville très touristique et même en basse saison la ville est « grouillante ». Nous passons notre première journée à lézarder sur la plage et à regarder les surfeurs. Le lendemain, nous attaquons une randonnée qui longe la côte pour atteindre le cap le plus à l’est de l’Australie et redescend vers notre point de départ à travers une forêt luxuriante et extrêmement dense. Le site est peuplé de dauphins et il nous a fallu à peine 20 minutes d’observation pour voir un groupe de 5 dauphins passer au dessous de nous. De ce cap il est également possible d’observer les baleines de juin à juillet.

 

La prochaine destination est Surfeurs Paradize, l’ambiance change, nous quittons la sympathique tourist highway (équivalent de l’itinéraire bis) pour la 2x3 voies surpeuplée qui dessert Brisbane. Pour résumer nous sommes ici sur la cote d’Azur, la frime est au rendez-vous. Les gratte-ciel gigantesques s’élèvent juste derrière les plages pour héberger les touristes de toute l’Australie et d’ailleurs. On trouve des boîtes de nuit et des restos à tous les coins de rue. C’est sur, cette ville vit la nuit ! Nous profitons de l’océan une dernière fois et nous prenons ensuite la route pour chercher du boulot.

 

Nous avons décidé de nous rendre à Gatton, une des zones les plus fertiles du monde dont la saison des légumes va commencer. Seulement nous n’avions pas vraiment pensé au climat… en effet après une nuit glaciale nous changeons de plan et nous dirigeons au nord. Impossible de bosser par ces températures ! Un climat de bord de mer nous irait mieux, direction Bundaberg 400km au nord d’où nous sommes. Seulement un grand nombre de travailleurs ont le même raisonnement… Confiants et un peu naïfs nous y arrivons. Nous dormons le premier soir sur une aire de repos en bord de mer.

 

Il ne nous a pas  fallu trop de temps pour trouver du travail, après 3 fermes, nous arrivons dans un champ ou une vingtaine d’asiatiques ramassent des courgettes. Couteaux à la main, deux turcs nous accueillent. « vous cherchez du boulot ? » « Oui » « Ok, le seau de courgettes c’est 1,50$, rendez vous demain 5h au KFC » « Heu, on n’a jamais travaillé au contrat, c’est possible d’avoir une journée d’essai ? » « Pas d’essai, si tu commences tu restes deux mois » « on va y réfléchir… ». Ensuite on a droit à son pote qui vient nous parler du logement qu’il a une super maison qu’il peut nous louer. « on va y réfléchir… ». Très louche les types, on sort de la ferme un peu dépités. Sur notre trajet on trouve un camping qui peut fournir du travail, on s’y arrête. Camping… camps de gitans serait le bon terme. Des asiatiques nous accueillent, « maman est dans cette caravane » C’est quoi cette blague ils l’appellent maman ?? La « directrice » nous accueille. Il n’y a pas trop de travail en ce moment… Au bout de 5 minutes de conversation téléphonique, finalement il y  aurait du boulot. Elle nous offre la première nuit et on commence demain à 6h. Pas tres enthousiastes nous acceptons, il est tard la nuit est gratuite… nous mangeons sous le auvent du 4x4 car il pleut, pas de camp kitchen ici…

 

Le lendemain, ramassage de tomates cerises à 4,50$ le seau, encore pour des turcs… Après la journée de boulot, nous avons calculé que nous avons été payé 2 fois moins que le minimum en Australie. On quitte le job, le camping nous fait finalement payer la nuit. Pour dire que nous partons nous voulons nous rendre au bureau de cette ferme, l’adresse tamponnée sur le contrat nous amène chez une dame qui reçoit le courrier de cette ferme depuis toujours… Fausse adresse, sous payés et la mafia qui a l’air de régner ici… Bundaberg c’est fini pour nous. Dégoutés, nous prenons la route pour Munduberra, le moral revient en traversant les paysages passant des champs de cannes à sucres, d’arbres de noix de macadamia, étendues semi désertiques couleur rouge ocre, et enfin les champs d’orangers et de mandariniers de Munduberra. Le lendemain nous trouvons un boulot dans le ramassage de mandarines !

 

Publié dans Queensland

Commenter cet article

Flo 15/07/2010 14:12


Déjà 6 mois que vous êtes partis... allez le plus dur est fait! Encore quelques bins de mandarines et bientôt les vacances ;-))
Et nous... J-14... à bientôt!


olive & sand 06/07/2010 22:11


oué trop d'accord avec Flo, faut se connecter un peu...


Flo 06/07/2010 17:11


Allo l'Australie!
Et alors... vous êtes endormis sous un mandarinier ou quoi?
On veut des nouvelles fraiches!
Ici, y a plein de news... ;-)) je ne vous dirai pas tout! na!
Bisous à tous les deux!


marion boulé 07/06/2010 20:21


Hé béh, je vois que vous ne vous ennuyez pas ! De super aventures tout ça ! Je présume que vous ne savez donc pas quand vous reviendrez nous raconter tout en "live" (faudra bien une semaine
complète !). Pas encore regardé les photos car mois de juin surchargé, comme chaque année ! (des concerts de partout : moi ou les enfants, bref, pas le tems de s'ennuyer non plus....ni de penser à
l'été.
gros bisous


patricia 05/06/2010 15:03


UN FERGUSON !!!!!!C est papi francis qui sera content !!!
ici grosse chaleur les jeunes révisent !!!! enfin tu sais seb comme toi !!!!!tu vois ce que je veux dire lol !!!!!! la piscine chauffe tranquillement en attendant les vacances d été
max va travailler à sommieres au centre aéré et manu à la boucherie GOUVERNET §§§§§
allez bisous à vous deux à bientot pour d autres news !!!! p@t